Back to home
in NOUVELLE ZÉLANDE, VOYAGES

DÉTENTE DANS LA BAIE DE L’ABONDANCE

  • 11 mars 2019
  • By Pierre Bouyer
  • 0 Comments

DEUX JOURS DANS LA BAIE DE L’ABONDANCE

Après nos premières aventures sur la péninsule de Coromandel, nous nous retrouvons pour quelques jours de détente dans la Bay of Plenty (Baie de l’Abondance), au Nord de la Nouvelle Zélande. Une région qui, malgré sons taux d’ensoleillement le plus élevé du pays, est très calme. À proximité de magnifiques plages de sable fins qui sont trop souvent snobés par les touristes étrangers, nous nous sommes laissé emportés par la quiétude de ce coin très prisé des Néo-Zélandais.

Tauranga

Nous venions tout juste de quitter la fabuleuse péninsule de Coromandel. La pluie nous pourchassait sans relâche depuis la matinée. Nous pensions l’avoir distancé mais c’est un déluge qui s’abattit sur nous alors que nous arrivions à l’entrée de la ville de Tauranga. Nous n’y sommes pas resté très longtemps et je n’ai malheureusement pas grand chose à dire, si ce n’est que c’est une des plus grande ville de Nouvelle Zélande avec plus de 100.000 habitants, s’étalant sur les quelques kilomètres carrés que couvre la ville. Les photos que j’ai pu voir donnent l’impression que le coin est relativement jolie, mais ne l’ayant vu que sous la grisaille et la tempête je ne peux pas le confirmer.

Nous nous sommes seulement rapprocher du quartier de Mont Maunganui, car nous voulions faire la petite randonnée menant au sommet. Plusieurs chemins sont accessible proposant des hikes plus où moins longues allant de 3 à 7km. Si vous avez du beau temps, je vous conseille de la faire car le sommet culminant à 250m de haut vous propose un panorama magnifique sur la ville de Tauranga, sur le port, sur la baie et les plages.

  • Vous pouvez retrouver plus d’informations sur cette page : HikeSpeak.

De ce que j’ai pu voir lors de mes recherches, il y a de nombreuses activités possibles à Tauranga. Que ce soit dans l’art, des croisières, relaxations, sensations fortes, ce n’est pas le choix qui manque.

N’étant pas en capacité de vous en parler plus en profondeur, je vous conseil de vous rendre à l’office de tourisme de la ville.

Papaoma

Il commençait vraiment à se faire tard et nous souhaitions profiter tranquillement de notre soirée tout le deux. Nous avons donc rapidement quitter le centre de Tauranga pour arriver à Papamoa Beach. Il s’agit du plus grand faubourg de la ville de Tauranga, c’est un quartier résidentielle à l’Est de la ville. Très réputé comme lieu de vacance, c’est un endroit très prisé pour ses kilomètres interminables de plages de sables fins.

Nous avons donc logé ce soir là dans un Airbnb qui s’est révélé être vraiment parfait. Nous avons chaleureusement été accueilli dans la maison de Neville, architecte de profession. Sa résidence moderne, est cosy et hyper propre. C’était vraiment chouette et nous en avons profiter pour discuter avec notre hôte, faire une machine et nous reposer. Le temps était complètement désastreux cette nuit là en raison d’une tempête arrivant de la côte Ouest, nous étions bien heureux de dormir dans une maison.


Le lendemain matin c’est avec une agréable surprise que nous avons commencé la journée: Neville nous avait préparer un bon petit déjeuner. L’air de rien c’est pas grand chose, mais c’est rare et ça fait extrêmement plaisir, surtout lorsque vous n’avez rien prévu à grignoter au réveil ! Après avoir remballé nos affaires et tout remis dans la voiture, nous sommes aller faire un petit tour matinal sur la plage juste à côté du Beach Resort. Eh bien je ne peux vous dire qu’une seule chose: elle est parfaite. En effet, il s’agit d’une très très longue plage avec de belles vagues pour nos amis surfeurs. Nous nous y sommes allongés pendant quelques instants pour profiter de la douce chaleur du matin et contempler les quelques surfeurs affrontants les hautes vagues. Rien de forcément extraordinaire, mais c’est agréable de retrouver des petits moments calme comme celui-ci. Ensuite nous avons rapidement repris la route pour le second arrêt de la journée: Kaiate Falls.

Kaiate Falls

Situé à environs une vingtaines de minutes de voiture de Papamoa, le chemin pour se rendre à Kaiate Falls est un peu chaotique. En effet c’est situé dans les hautes collines un peu plus dans les terres de la Baie de l’Abondance et la route souvent empruntée par des engins agricoles, est parfois complètement défoncée. Cependant le trajet aller se fait relativement facilement et est goudronné tout le long: n’ayez pas peur.

Une fois votre véhicule stationné dans le petit parking (qui est situé un peu plus haut que la route), vous êtes libre de commencer la petite randonnée. Cela ne vous prendra pas plus d’une petite heure pour faire le traje. Vous allez pouvoir longer le torrent et vous émerveiller devant quelques cascades qui ont un débit d’eau relativement important. Si vous êtes courageux, nous avons même vu des personnes sauter dans la rivière pour se rafraichir un peu. Cependant je vous conseille de faire attention car les eaux-vives peuvent être dangereuses (et vraiment froide).

Après avoir bien chillé sur place, nous avons repris notre voiture direction Whakatane. Nous avons suivie une petite route qui est vite devenu un sentier. C’était très escarpé et honnêtement je ne vous conseille pas de passer par là (cf. la carte en fin d’article). Néanmoins, cela nous a permis d’éviter le seul et unique péage de tout le pays (et encore il me semble que c’est 2$..)

Whakatane & Ohope

Nous voici donc sur la route numéro 2 tout droit vers Whakatane. C’est un super plaisir de conduire sur cette route qui a été reconstruite il y a quelques années.

En bordure d’océan avec une petite brise fraiche sous un chaud soleil d’été, vous ne pouvez que kiffer.

Après environs une heure de route, nous voici arrivés dans le centre ville de Whakatane. Forte de 15.000 habitants sans compter le district, il y a une forte population Maori résidant ici. Jouxtant l’océan Pacifique, la ville est adossée à une grande avancée rocheuse. Bénéficiant du chaud climat de la Baie de l’Abondance, c’est une ville ou il fait bon vivre. Nous avons commencé par tout simplement nous rendre dans un petit café afin de prendre à manger le midi. De sont doux nom le Poppy’s Café, nous nous y sommes bien régalé et je vous le recommande.

S’en est suivie d’un petit tour dans le centre ville, ou vous pouvez y trouver quelques petites boutiques et endroits sympa à voir. La librairie et l’exhibition center valent la peine de s’y arrêter quelques instants. De ce que j’ai compris il y a régulièrement des expositions qui y sont organisés. Il y a également l’attraction phare de la ville: Pohaturoa Rock. C’est tout simplement un petit passage piéton au coeur d’un rock émergeant entre deux ruelles.

Curiosité naturelle, mais cependant vous aurez très vites fait le tour.

Nous avons ensuite filé à Ohope, la ville voisine. Nous avons commencé par une visite dans une Scenic Reserve qui est réputé pour abriter les fameux Kiwis. Nous avons déambulé dans la forêt pendant presque une heure sans rien trouver. Et à part les arbres il n y avais rien d’intéressant, aucun points de vues ou de choses particulières à voir. Je dirais même que c’était carrément oppressant. Nous avons décider de rebrousser chemin et de plutôt nous rendre à la plage.

C’est quelque chose que j’ai souvent répété en Nouvelle Zélande, mais les plages sont incroyables et celle de Ohope n’échappe pas à la règle. Elle offre un superbe point de vue sur le pointe rocheuse de Whakatane ainsi que sur la petite ile de Moutohora avec, il me semble, son volcan.

Ici, l’eau sera parmi les plus chaudes de Nouvelle Zélande, donc profitez en bien !

Après avoir bien profité de la plage, nous avons terminé la journée par une petite escapade sur le Kohi Point. Grossièrement, il s’agit du point de vue au sommet de l’avancée rocheuse de Whakatane. Vous pouvez y accéder depuis le centre ville par un petit sentier, mais pour les plus fatigués d’entre vous, vous pouvez y aller en voiture. La route est facilement praticable, et vous avez de quoi vous garer et faire demi-tour au sommet. Le point de vue est sur une immense étendue d’herbe terminant par une falaise s’engouffrant dans l’océan Pacifique. C’est vraiment magnifique surtout si vous y allez au couché de soleil.

Nous avons ensuite gagné notre camping à la tombée de la nuit. Le Whakatane Holiday Park, à quelques centaines de mètres du centre ville de Whakatane, est un grand camping abritant une bonne cinquantaine d’emplacements. Vous y trouverez toutes les commodités dont vous avez besoin: cuisine, salle commune, machines à lavés, piscine, douches et toilettes. Le tout pour un prix très raisonnable. Séparé par juste une petite digue de l’embouchure de la rivière Whakatane, nous nous y sommes très bien sentit.

Okere Falls

Et c’est tôt le lendemain matin que nous avons repris la route pour notre dernier arrêt au sein de la province de Bay of Plenty. Nous avons profité des dernières commodités du camping pour cuisiner notre petit déjeuner, et nous étions déjà en voiture sur la route numéro trente à destination de notre visite matinale d’Okere Falls.

Après environ une heure de conduite vite fait bien fait, nous voici garé sur le parking des chutes d’eaux. Plusieurs choix s’offrent à vous: vous engager sur le sentier de randonnée ou bien payer pour faire l’excursion en rafting. Nous avons opté pour le premier choix étant donné que l’activité était relativement cher. Cependant ça peut être sympa si vous voulez une petite dose d’adrénaline avant d’arriver à Rotorua.
Le petit chemin (très bien entretenu comme partout en Nouvelle Zélande) vous emmènera en moins d’une heure faire le tour des chutes d’eau d’Okere Falls. Celles-ci, bien que très belles, ne sont pas non plus incroyable. Vous en croiserez de bien plus belles sur l’Ile du Sud. Cependant c’est toujours cool de s’arrêter pour s’émerveiller devant ces petits secrets de la nature.

Il s’agit également d’un ancien lieu de production énergétique (fonctionnant avec des turbines). L’histoire du lieu est expliqué à travers de nombreux points d’informations disséminés sur le parcours. En somme c’est un bien bel endroit ou s’arrêter pour faire une belle pause avant de continuer votre route. Quelques tables de pique nique ainsi que des toilettes seront parfait pour vous accueillir le temps d’un repas. Si vous êtes intéressé il y a le long de l‘Okere Inlet un camping ainsi qu’un bed and breakfast.

Et ça continue…

Nous avons bien profité de la matinée à Okere Falls et avons tranquillement pris la route de Tauranga, de l’autre côté du lac Rotorua. Mais ce sera dans un autre article.. !

Si vous n’avez pas encore lu les articles précédents sur notre roadtrip au pays des Kiwis, voici ceux qui sont déjà parus:

 

 

La carte

By Pierre Bouyer, 11 mars 2019 Graphiste, je suis passionné notamment par la nature et l'écologie. C'est en votre compagnie que j'ai choisis de partir explorer le monde.

Pierre Bouyer

Graphiste, je suis passionné notamment par la nature et l'écologie. C'est en votre compagnie que j'ai choisis de partir explorer le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A PROPOS
Hey, c'est Pierre
Graphiste, je suis passionné notamment par la nature et l'écologie. C'est en votre compagnie que j'ai choisis de partir explorer le monde.
Signature
Newsletter
SUIS MOI
Retrouves moi sur Instagram !

@pierre_byr