Back to home
in NOUVELLE ZÉLANDE, VOYAGES

ÉVASION SUR LA PÉNINSULE DE COROMANDEL – COTE EST

  • 28 janvier 2019
  • By Pierrebyr
  • 0 Comments
Video

Évasion sur la côte Est de la péninsule de Coromandel, en Nouvelle Zélande

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour la suite et la fin de notre roadtrip sur la péninsule de Coromandel en Nouvelle Zélande. Si vous ne les avez pas encore lus, je vous invite à vous rendre sur les articles précédents qui relatent notre aventure sur la cote Ouest ainsi que sur l’incroyable plage de New Chums Beach.

  • Évasion sur la péninsule de Coromandel – Cote Ouest
  • Excursion à New Chums Beach

Cet article débute donc quelques instants après notre départ de Whangapoua, alors que nous venions de découvrir l’incroyable plage de New Chums Beach et son environnement si bien préservé. Il commençait déjà à se faire tard, et nous avons pris la décision de directement nous rendre au camping afin de ne pas avoir à monter notre tente dans le noir. Nous avons parcouru en un bon quart d’heure les vingts kilomètres qui nous séparaient de Rings Beach. Nous n’avons pas eu l’occasion d’explorer ce petit village, mais mis à part sa plage je ne pense pas avoir raté grand chose. Après l’ascension d’une sacré côte et quelques centaines de mètres dans les collines avoisinantes en voiture, nous sommes arrivés au Chaeppi’s Shebang Camping.

Chaeppi’s Shebang – Le Camping Rustique

Nous ne prévoyons que très rarement à l’avance le lieu ou nous allons dormir. La plupart du temps nous faisons un petit tour dans l’après midi sur l’application CamperMate (Article à venir incessamment sous peu!) pour voir quels sont nos options pour la nuit. Et parfois, comme dans ce cas là, peu de propositions sont disponible ou dans nos prix. À ce moment de l’aventure nous étions encore vraiment dans une logique de minimisation des couts au maximum, et nous voulions toujours aller “au moins cher” pour le camping. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvé au Chaeppi’s Shebang.

Je suppose que vous sentez venir qu’il y avais anguille sous roche. ALORS oui et non: je m’explique. Le Chaeppi’s Shebang est un camping tenu par des woofers, et l’accueil a été irréprochable. Nous nous sommes installés sur le terrain à l’arrière, juste en face des collines ou gambadaient un âne et des moutons: un cadre bien cool. Plusieurs autres tentes étaient installés, mais on était vraiment tranquille. En faites, ce qui était un peu moins glamour c’était la cuisine, la petite salle commune et la douche qui étaient dans des granges en bois séparés, avec quelques prises de courants qui se battaient en duels. Honnêtement c’était chouette, dans un délire hippie vraiment rustique. Mais il faut le savoir avant d’arriver.

En tout cas vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin: prise de courant, wifi, toilettes et douche ! Et le tout pour 15$ par tente il me semble. À vérifier sur CamperMate.

Whitianga

Si l’ont fait abstraction de ces diaboliques sandflies, nous avons passé une très bonne nuit au Chaeppi’s Shebang. Après un bon petit déjeuner, nous avons repris la voiture en direction de Whitianga: notre premier arrêt de la journée.

Petite ville côtière d’environs 4.000 habitants, il n’y a pas grand chose à voir à Whitianga même. Notre objectif était principalement de refaire notre stock de nourritures, ainsi que d’acheter du repousse-sandflies, qui je vous le jure, méritent de mourrir tous un à un dans d’atroces souffrances inimaginables. Nos petites tâches faites, nous avons acheté de quoi nous restaurer et avons déjeuner sur une des nombreuses tables de pique-nique jouxtant la plage de Buffalo Beach et le bord de mer. C’est un endroit très paisible, comme dans pas mal d’endroits en Nouvelle Zélande d’ailleurs. Nous avons ensuite repris la route, direction l’un des endroits les plus touristique de Nouvelle Zélande: Cathedral Cove.

Hahei & Cathédral Cove

Après plus de trente minute de trajet à travers les plaines et le bord de mer néo-zélandais, nous sommes arrivé à Hahei. Impossible de manquer le gigantesque parking au bord de la route, point de départ pour le véritable pèlerinage qu’est Cathedral Cove. Vous y trouverez toute la place dont vous avez besoin, cependant le parking se trouve relativement loin: il vous faudra deux heures de randonnée pour pouvoir atteindre votre objectifs (doubler ce temps avec le retour).

Mais pas de panique, la randonnée à travers les collines entourants Cathedral Cove est magnifique et très bien balisé. Vous y trouverez de nombreux points de vues, et un panorama à couper le souffle. N’hésitez pas à prendre une petite glace à l’ancien carpark situé au sommet de la première montée. Vous aurez à peu près tout le temps vue sur l’océan, sauf lorsque vous entrez dans une forêt plantée artificiellement il y a quelques année en commémorations aux soldats néo-zélandais morts durant la seconde guerre mondiale. 2,779 arbres ont été plantés: un pour chaque soldat tué au combat.

Même si c’est une hike accessible à la plupart des conditions physiques, il y a quand même quelques montée descentes qui peuvent se révélé hardue. Vous avez donc la possibilité de prendre le watertaxis qui part d’Hahei Beach. Nous ne l’avons pas pris, mais apparement il y a de jolie points de vues également depuis la mer. Pourquoi pas faire l’allé à pied et le retour en bateau ?

L’arrivée sur la plage de Cathedral Cove est vraiment exceptionnelle, vous commencez par descendre d’interminables marches en bois pour atterrir dans le fond de la première plage. Complètement enclavée, celle-ci à l’aspects de plage de rêve du bout du monde. Vous avancez tranquillement dans ce décors idyllique, vous pensez ne pas trouver plus impressionnant, puis la Cathedral Cove se découvre devant vos yeux ébahis. C’est une énorme grotte traversant une immense avancée rocheuse, faisant plusieurs dizaines de mètre de longueurs et de largeur. Le summum est lorsque le soleil s’engouffre à l’intérieur, et que vous voyez à l’autre extrémité le roché Te Hoho. Je pense qu’ici une image vaux mieux que 10.000 mots.

Comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup de touriste, surtout en période de beau temps. Cependant je n’ai pas trouvé cela si invasif et nous avons passé une bonne partie de l’après-midi à nous reposer sur cette plage. En plus d’être translucide, l’eau était à une parfaite température. C’était un véritable bonheur de plonger dedans. Pour nos amis cinéphiles: c’est également ici qu’à été tourné une scène du film Narnia.

Pour résumé, Cathédral Cove est un lieu d’exception qu’il ne faut absolument pas manqué lors de votre visite à Coromandel. Faites abstractions des touristes car il s’agit de quelque chose à faire au moins une fois dans sa vie.

Hot Water Beach

Après notre longue après-midi à Cathedral Cove, nous avons choisi de nous détendre un peu en allant à Hot Water Beach. Nous en avions longuement entendu parlé par des backpackers que nous avons rencontrés sur la route, et nous ne voulions vraiment pas rater ça. Situé à une dizaine de minutes de voiture d’Hahei, Hot Water Beach est, comme son nom l’indique, une plage d’eau chaude.

Un peu abstrait non ? Je m’explique: une partie de la plage est situé sur une source géothermique, réchauffant à presque 90° l’eau situé sous le sable. Il vous suffit de creusé dans le sable, plus ou moins loin de ce point, pour que de l’eau plus ou moins chaude remonte. Celle-ci, saturée en minéraux est très bonne pour votre peau. Vous pouvez ainsi profiter à toute heure de votre spa naturel sur une plage qui, au passage, est magnifique elle aussi. C’est gratuit, que souhaitez-vous de plus ?! Nous en avons profiter deux bonnes heures avant de partir pour notre camping.

PS: Vous n’êtes pas forcé de louer votre petite pelle à 10$, vous pouvez profiter des nombreux trous laissés par les autres touristes. Allez-y également à marée basse, sinon il me semble que ce point est inaccessible. Pas de panique, vous avez également des douches et vestiaires en libre service à l’entrée de la plage, vous pourrez vous débarrasser tranquillement de tout ce sel.

Camping en Top Ten

Bon je vous l’avoue, ce jours là nous avions rien préparé du tout et nous nous sommes retrouvé sans camping “pas cher” à proximité. Nous nous sommes donc rabattue sur le camping TOP10 d’Hot Water Beach.

TOP 10 – Hot Water Beach

Pour ceux qui ne le savent pas, les campings top10 est la plus grosse chaînes de camping du pays. Ils sont généralement grand, idéalement situés et disposent de tout le confort dont vous avez besoin (cuisines, douches chaudes, bon emplacement, laverie, toilettes etc..). Cependant c’est là que vous retrouverez le plus de touristes, et ils sont relativement cher (20 à 25$ par personnes par nuit). Celui-ci fût parfait, et je le recommande pour ceux qui veulent profiter une journée ou deux d’Hot Water Beach. Des animations sont organisés tout l’été, et vous pouvez y louer de quoi vous amuser.

Tairua & le Paku Summit

Après avoir passé une très bonne nuit dans ce camping, nous avons profité des premières lueurs du jours pour prendre notre petit déjeuné au bord de la plage. Faites ça tous les jours, c’est tellement agréable de profiter de ces instants de vie.

Nous avons ensuite continué notre route pendant une grosse demie heure sur la route numéro 25 jusqu’à Tairua. En explorant le pays sur google maps, j’avais remarqué une petite montagne du nom de Paku sur une presqu’île à proximité. Vous pouvez accéder au sommet de Paku Summit en voiture (attention c’est un peu étroit), en sillonnant à travers de riches maisons et villas installées dessus. Le panorama à son sommet est splendide, et mérite le petit arrêt que nous avons fait ici. Si  vous avez un peu de temps, vous pouvez emprunter le chemin de randonnée, il vous faudra environs 1h30 pour faire l’aller-retour.

Nous n’avons pas eu le temps d’explorer Tairua, mais elle semble être une charmante ville très paisible.

Vue du mont Paku

Whangamata

Nous avons continué notre matinée avec un petit arrêt à Whangamata, et plus particulièrement à l’extrémité de la Harbour View Road. Nous y avons laissé la voiture et sommes partit explorer la plage. Cet endroit très peu touristique est vraiment beau, et je vous conseil vivement de vous y arrêter faire une petite pause. Une trentaine de minutes plus tard, nous voici repartis.

Comme vous pouvez le voir, la plage est déserte. Et le temps se gâte également haha.

Whiritoa

C’est la même chose pour Whiritoa que pour Whangamata: nous avons seulement fait une petite pause sur la plage afin de profiter de la pluie, de la nature sauvage l’avoisinante. Vraiment déserte et pourtant magnifique, je vous encourage vivement à explorer les plages et criques non répertorié sur la péninsule de Coromandel, ça en vaut vraiment le cout.

Waihi

Alors que la faim et la pluie commençaient à arriver, nous avons parcouru les 20km restants jusqu’à l’ancienne cité minière de Waihi. Il s’agit d’une petite ville d’environs 5.000 habitants qui a un riche passé dans l’exploitation d’or. Des vestiges de cette époque révolue sont visible un petit peu partout.

À commencer par le Waihi Goldmine Tours, qui est une attraction vous emmenant au sein de la mine de Martha. Vous y trouverez des explications sur tout le processus et les bijoux de Waihi. Accessible pour 35$ par adultes, nous ne l’avons pas fait, mais au vu des notes reçus je pense que ça peut être pas mal !

Si vous êtes dans le centre ville de Waihi, vous ne pouvez manquer la Cornish Pumphouse. C’est un ancien bâtiment servant à abriter les pompes qui étaient utilisé pour la mine. Vous pouvez accéder au pied de l’édifice entièrement noire, à l’aspect brulé. C’est impressionant!

Il commençait déjà à se faire tard. Le temps de nous manger un petit bout dans un restaurant de la ville et nous étions déjà repartit.

Katikati Bird Garden

Alors que nous étions en route pour Tauranga et la Baie de l’Abondance, nous souhaitions faire un dernier arrêt pour la journée au Katikati Bird Garden. Celui-ci était malheureusement déjà fermé lorsque nous sommes arrivé, mais il semble être un chouette endroit où s’arrêter. Il s’agit d’un jardin éco-sanctuaire pour les oiseaux néo-zélandais. Vous pouvez y admirer toute sortes d’arbres, plantes, fleurs et oiseaux du monde. Ça a l’air très jolie, si jamais vous avez le temps de vous y rendre, n’hésitez pas à m’envoyer votre impression par message !

  • 10$ par personnes

En route vers la Bay of Plenty

Suite à notre dernier petit arrêt devant le Katikati Bird Garden, nous avons pris la direction de notre destination finale de la journée: Tauranga et Papamoa. Cependant, cela fait partie de la région de Bay of Plenty (Baie de l’Abondance). Nous nous retrouvons donc très bientôt pour la suite de notre aventure !

La Carte

By Pierrebyr, 28 janvier 2019

Pierrebyr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?
Pierre Bouyer
Découvrez mes aventures hors des sentiers battus. Designer et photographe de 23 ans, j’aspire à un avenir centré sur le slow travel écologique, curieux et respectueux de l'environnement.
Signature
Instagram
Instagram API currently not available.
Suis-moi sur les réseaux
Instagram API currently not available.